jeudi, 27 février 2020 11:53

RDC : les magistrats suspendent leur grève au prix d’un moratoire de 30 jours au Gouvernement

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le Gouvernement et le Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) ont annoncé la suspension du mouvement de grève déclenché depuis le 10 février 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Ils ont assuré avoir pris en mains les préoccupations des magistrats.

« Nous suspendons momentanément la grève, le temps de poursuivre les négociations avec notre partenaire. Nous lui donnons un timing pour observer l’évolution de ce qui va être fait. Le cas échéant, nous nous retrouverons pour évaluer le progrès accompli durant ce moment de suspension et nous y réservons une suite définitive quant au mouvement de grève déclenché depuis plusieurs années », a indiqué Isoka Kanda, président de Synamag.

Sur base de cette décision, les grévistes accordent à l’exécutif national un moratoire d’un mois pour répondre à leurs préoccupations.

Au cas contraire, ils menacent de radicaliser la grève au mois d’avril prochain, surtout si leurs problèmes ne trouvaient pas des solutions.

Pour rappel, les magistrats étaient en grève, ils protestaient notamment contre le prélèvement du taux de 12,5% de l’Impôt Professionnel sur la Rémunération (IPR) sur leurs salaires depuis le mois de janvier dernier.

Ils dénoncent aussi la non-prise en compte de la nouvelle grille barémique transmise par le Conseil Supérieur de la Magistrature au Gouvernement.

Agnès KAYEMBE source zoom eco

Lu 332 fois Dernière modification le jeudi, 27 février 2020 12:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.