jeudi, 30 janvier 2020 07:44

Félix Tshisekedi appelé à nommer les mandataires des entreprises publiques sans des pourparlers entre FCC- CACH

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une année après son accession au pouvoir, le chef de l’Etat n’a pas encore nommé les mandataires à la tête des entreprises publiques. A ce sujet, la Coalition pour la gouvernance des entreprises publiques du secteur extractif (Cogep) informée de tractations au sein de la coalition en vue de s’accaparer des postes, estime que les nominations ne doivent pas faire l’objet des négociations entre la coalition FCC-Cach.

Dans une lettre ouverte datée du 21 janvier, cette structure regroupant les organisations de la société civile estime que les entreprises publiques ne doivent pas être considérées « comme un butin de guerre que les partis politiques ou regroupements politiques ayant gagné les élections de 2018 doivent se partager ».
Selon la Cogep « de récents rapports de presse font état d’appels instants au sein de la coalition gouvernementale FCC-Cach à revenir à la table des négociations pour la répartition des postes des mandataires au sein des entreprise du portefeuille de l’Etat [EP] ».

Jusqu’à ce jour, pour rappel, les nouveaux mandataires ont été placés uniquement à la tête de la Gécamines et de la société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) dont, malheureusement, les ordonnances souffrent d’exécution six mois après leur publication.

Cliquer pour télécharger la lettre ouverte des organisations de la société civile

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net

Lu 472 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.